Search for content, post, videos

Cela va faire un bon bout que je n’ai plus parlé d’endroits à visiter ou coins de sorties sur le blog. Déjà que je ne sors plus beaucoup, mais en plus quand je sors, que je découvre quelque chose et que j’en parle sur les réseaux sociaux, je n’ai plus le même entrain pour en faire un article sur le blog. Cela a par exemple été le cas, la fois où j’ai partagé sur Faccbook et Twitter quelques photos du « Mermo », un grand snack-bar situé du côté de Makepè, que je découvrais en début janvier avec des amis. Après je n’avais plus trouver le temps après pour en parler sur le blog. Mais aujourd’hui pour changer un peu, je vais vous parler de la Fourchette, un restaurant Lounge où j’allais pour la première fois l’année passée.

It has been a long time that I haven’t spoken about places to visit or good adresses on the blog. I don’t really go out anymore, but when I do, discover something and speak about it on social networks, I don’t have the same enthusiasm to make a blog post. This has been for example the case of the time I shared on Faccbook and Twitter some pictures of the « Mermo », a big snack bar located on the side of Makepe. I discovered that place in early January with friends but after I didin’t find the time to talk about it again on the blog. But today, for a change, I’ll tell you about « La Fourchette », a lounge and restaurant where I went last year for the first time.

La Fourchette - Restaurant Bar Lounge - Carte - Les Marches d'Elodie

J’ai découvert La Fourchette l’année passée par une connaissance que je vais désigner par « C ». Nous avions décidé de nous retrouver un vendredi soir. Au début, il était prévu qu’on aille manger au Fouquet, un restaurant lui aussi situé à Akwa. Mais mon retard légendaire et moi avions fini de rendre C. affamé et qui avait finalement mangé en solitaire tout en m’attendant. Après son repas, C. avait voulu changer d’endroit, et me proposa donc de se retrouver finalement à la Fourchette pour prendre un verre. Je suis arrivée vers 21h et direct j’ai été un peu intimidée par l’endroit, relax mais surtout assez classe. Fauteuils et salons en cuir, cave à vins, espace assez aéré, clientèle un peu plus expatriée. Par contre, ce soir là je n’ai presque pas vu de jeunes dans les parages. On aurait dit que le moyenne d’âge se situait à 40 ans. Bel accueil depuis la barrière, à l’entrée et à mon installation. Au moment de commander, C. a pris un quart de bouteille de vin rouge et moi (si je me rapelle bien), j’ai préféré prendre un verre de Baileys. Les prix des boissons ne m’a pas paru chers comme je m’y attendais. Les petits jus et petites bières tournaient autour de 1 500Fcfa. Nous sommes restés dans la salle Lounge, mais c’est possible d’avoir quelques places au bar et pour ceux qui veulent manger, il y a un espace dédié à la restauration. Je ne me souviens plus en détails de mon passage à la Fourchette ce soir-là, mais je sais tout de même qu’on a quand même passé une bonne soirée à discuter avant de continuer dans un lieu un peu plus bruyant et pratiquement 2 fois plus cher en boisson… Le Palais, à Bonanjo.

I discovered « La Fourchette » last year by a friend who try to be regular in the country. I’ll describe this person by « C ». We decided to meet on a Friday night. Initially, we planned to go and eat at « Le Fouquet », a restaurant also located in Akwa. But my legendary late habit and I had finished making C. hungry who finally ate alone while waiting for me. After his meal, C. wanted to change locations, and therefore asked me to meet finally at « La Fourchette » for a drink. I arrived around 9 pm and direct I was a little intimidated by the place, but especially relax enough class. Armchairs and leather lounges, wine cellar, quite airy space, a little more expatriate clientele. By cons, that night I hardly saw young around. It seemed that the age average was 40 years. Warm welcome from the barrier at the entrance and in my installation. When ordering, C. took a quater of bottle of red wine, as for me, I preferred to take a glass of Baileys. Drinks prices do not seem expensive to me as I expected. Small juice and small beers were around 1 500 CFA. We stayed in the Lounge room, but it is possible to have a few seats at the bar and then for those who want to eat, there is a space dedicated for catering. I do not remember details of my visit to « La Fourchette » that night, but I still know that we had a good time discussing before continuing in a somewhat noisy place and almost 2 times more expensive in drinks… « Le Palais » at Bonanjo.



La Fourchette - Vin - Les Marches d'Elodie

Pour le reste, je vous laisse avec ces quelques photos prises dans le tas. « La Fourchette » est située à Akwa, si ma mémoire est bonne, quelques mètres après le glacier N’Ice Cream.

For the rest, I leave you with some pictures taken in the heap. « La Fourchette » is located in Akwa, and if my memory is good, at a few meters after the N’Ice Cream.

La Fourchette - Lounge - Les Marches d'Elodie

La Fourchette - Akwa - Douala - Les Marches d'Elodie

La Fourchette - Restaurant Bar Lounge - Les Marches d'Elodie

Je reçois beaucoup de réclamations sur le fait que je n’écrive plus sur les bonnes adresses à découvrir. Si vous voulez plus d’articles sur les bons coins, c’est simple, devenez membre de la conciergerie. Ça ne coûte que 10 000 Fcfa / An en plus 😉 .

I receive many complaints about the fact that I do not write anymore about best places to discover. If you want more articles on good adresses and places, it’s simple… Become a member of the concierge. It only costs 10,000 CFA francs / Year ;-).

N’oubliez de laisser une trace de votre passage en commentaire. / Remember to leave a trace of your passage in the comment section.
A bientôt…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *