Search for content, post, videos

Nos chers gars camerounais… (Clichés)

Hum… J’ai vu pas mal d’articles défiler sur la toile, à propos des filles camerounaises décrites selon leurs origines. Inutile de vous dire qu’après leur titre de « cameruineuses », les voir cataloguées en fonction des différentes ethnies n’a rien eu de flatteur… Je suis une fille camerounaise et je dis « stop » aux clichés !!! Fatiguée, de voir les uns et les autres pour ne pas dire nos propres frères nous descendre comme ça à chaque fois. C’est même quoi? Si nos propres frères, passent leur temps à nous descendre, qui va donc nous défendre? Et puis même, qui vous a dit que nous aussi on avait pas des choses à dire sur vous, hein? Et si on parlait un peu de vous, les gars camerounais? Nos chers frères…

Nos chers camerounais - Les Marches d'Elodie
– Le Bassa: Plus gueulard que tu lui, tu meurs! L’homme Bassa a la gueule, la mauvaise bouche. Il critique tout et rien et peut te démonter le cerveau et le moral en moins de 5 min. Il aime mépriser et contrôler tout, y compris sa copine. Pour l’homme Bassa, sa copine doit dépendre de lui, elle doit être une poupée télécommandée qui est le plus souvent réduite à la fonction basique de femme, c’est-à-dire faire la cuisine, s’occuper de la maison et de lui comme un enfant et lui faire des bébés. L’homme bassa est très macho et sexiste, il n’aime pas les filles trop indépendantes surtout financièrement. Aussi pour le gars Bassa, vous n’en ferrez jamais assez. Il est chiche, voire avare! Les Bassa ont le sang chaud. Mais il paraît qu’ils savent bien faire l’amour.
– Le Béti: Le prestige. Le Béti aime jouer la vie, il aime plus que tout les petits plaisirs de la vie. Il cède facilement à la tentation. Pour se faire plaisir, il n’hésitera pas à dépenser pour ses amis, pour enjoy, pour se faire voir ou faire parler de lui. L’homme Béti aime être mis sur un piédestal. La plupart de ses choix sont faits pour la recherche du prestige. Pas la richesse, ou un quelconque intérêt mais juste pour le prestige, l’honneur. Ils aiment bien faire parler d’eux, allez un peu les écouter dans les bars de Yaoundé. Ils sont souvent violents, adorent le sexe et l’alcool. En couple, les non-violents aiment être secoués de temps en temps et peuvent souvent se laisser dominer par la femme.
– Le Douala: Le paresseux. Le gars Douala n’aime pas trop faire d’effort ni se tracasser. Il aura plus d’attention ou plus d’énergie pour ses habits que pour ses problèmes personnels, son couple ou ménage. Il aime faire les manières et se prendre pour un prince. Le physique a son importance, hors de question de se négliger. Le gars Douala aime les filles qui savent s’imposer, cela lui évite de trop se déranger pour gérer les problèmes. Il sait se faire discret devant sa copine ou sa femme. Ils aiment se faire accepter et veulent toujours avoir des statuts particuliers, du moins n’aiment pas être considérés au même niveau que les autres. Seulement, ce ne sont pas des gars très ambitieux.
– Le Bamiléké: L’eau calme mais profonde. Les gars Bamilékés sont très respectueux surtout vis-à-vis des femmes. Ils ont le sens et les valeurs de la famille. Mais le gars Bami ne dort jamais les deux yeux fermés. Il est toujours en train de réfléchir et il fait tout par intérêt. En couple, on est jamais sure avec le gars Bami. Il peut te sortir une carte à n’importe quel moment, surtout quand il s’agit de double vie. Ils n’épousent que leurs sœurs, les filles Bamilékés. Si un gars Bami épouse une fille d’une autre tribu ce n’est pas pour rien, certaines langues disent même que c’est pour vendre celle-là au famla. On dit souvent que même s’il épouse une fille étrangère, il a toujours une deuxième femme au village que la famille lui impose. Ils sont sournois et cachottiers. Ce sont aussi de fins manipulateurs et calculateurs.
– Le Bafia: Le gars des principes. Les gars Bafia sont un peu comme les Béti, sauf qu’ils sont moins assoiffés de reconnaissance. Mais ils aiment beaucoup profiter de la vie, surtout que ce ne sont pas souvent des gars pauvres, ils aiment se faire plaisir. Le Bafia est travailleur, il sait bosser quand il faut et s’amuser quand il le faut. Ce sont des gars qui ont beaucoup de principes et sont très sociables et ont beaucoup d’humour. En couple, ils ne sont pas très dévoués, ils se contentent juste d’être un minimum présent mais ont quand même le sens de la famille. Sauf que les gars Bafia ont la réputation d’être très violents.
– Le Wadjo: L’homme des interdits. Lui il ne dérange pas. Il te donne juste les interdits et les règles à respecter. En couple le wadjo sait se montrer attentionné, il sait s’occuper de sa famille. Et pour les plus fortunés, savent mettre leur femmes même copines à l’aise, dans le confort et tout le luxe possible, c’est comme ça qu’ils piègent les femmes. Ils paraît qu’ils sont très généreux. Ils aiment la discrétion mais savent être très intransigeants sur certaines choses. Ils ne badinent pas, quand ca ne va pas, on tombe vite dans l’extrême.
– Le Bamenda (valable aussi pour les anglos): Le maladroit. Les gars Bamenda sont souvent pris pour des « mboutoukous » (idiots) ou les moins chers car en couple, ils sont très attachés et dévoués. Représentant une bonne partie de la population anglophone, ils sont souvent critiqués sur leur manières de faire. D’ailleurs, on dit souvent que les anglos et surtout les Bamenda sont « gauches » (maladroits), parfois dans leur raisonnement, dans leur manières, leurs habillements et apparences. On les taxe aussi de maladroits quand ils ont du mal à se faire accepter parmi les francophones, certains frisent le ridicule, ils s’inventent des vies de voyageurs ou exagèrent sur leur comportement de « bush-fellas » (ceux qui ont vu les States et sont rentrés) mais sont très ouverts et sympathiques. Ils ont pour réputation d’être de grands « Feymen » (escrocs) et ne savent pas être subtils dans leur façon de faire.
Voilà, en ce qui concerne la version « homme » des clichés sur quelques tribus camerounaises. Loin de moi, l’idée d’entrer dans les polémiques ethniques et sexistes, au contraire… Car et malgré tout, nous on vous aime comme ça!  Nos chers gars camerounais…
Afro Love

Cet article vous a fait grimacer? Dites-vous bien que c’est la même réaction que les autres ont quand il faut entrer dans les clichés, les confusions et tout genre d’amalgames tribalistes…  

 

Un clin d’oeil à Florian et René pour ce billet, car le tout est parti d’une conversation sur Facebook.
Faites un tour sur leurs blogs ici et  .

 

Bisous !

15 comments

  • wèèèhhh comment tu descend nos gars comme ça norr?? loooooooool je viens de tomber sur ton blog.
    à très bientot

  • Lool Andra! N'est-ce pas malgré tout, nous on les aime comme ca? Lol! C'est juste une façon de rire sur nos préjugés par rapport aux tribus chez nous.

    Merci d'être passée, j'espère que le blog t'as plu 🙂

  • ahlala je dis que ce que tu dis sur les bassa'a là est tellement vrai que je me demande s'ils ne sont pas tous de la même mère…

  • Ah ça je confirme! L'homme Bassa sait Binda la femme je parle en connaissance de cause mais ce qui m'a fait plus mal est que l'homme Camérounais en général a le sang chaud il est obsédé par le foot, habillement, la fortune, il n'aime pas que son autorité soit au sol il aime avoir raison. Il a le sang aux yeux en général.

  • Loooll! Jooryn, c'est à vérifier en effet 😉

  • Bonjour,
    Je crois que l'homme camerounais en général aime et sait surtout se donner de la valeur. Certains peuvent penser qu'ils exagèrent dans leurs manières de faire, mais bon, chacun à son avis sur la question. Au moins tout le monde est d'accord sur l'homme Bassa apparemment 🙂

  • et comment s'appele le mec qui est sur la photo?? c'est un bassa lui aussi? j'aimerai bien savoir Elodie…

  • lol très vrai elodie

  • LOL mon chéri est Camerounais et je ne le reconnais pas en Béti,

  • C'est pourquoi j'ai dit que c'était des clichés ;-). C'est ce qu'on pense qu'ils sont, mais ce n'est pas toujours ça…

  • Pourquoi les filles bassa'a aiment la bordelerie ?

  • Bon. Ça fait écho à un article que j’avais déjà lu, et concernant les filles. Je n’avais pas beaucoup aimé celui là, j’aime encore moins celui-ci, et comme c’était l’objectif recherché, je crois que je peux dire bravo :-).

    Je ferai plus attention aux stéréotypes dorénavant.

  • Mdrrrrrr les gars Bafia…..mais c’est assez vrai

  • Rencontrer un blanc au Cameroun
    L’agence matrimoniale afro-love s’installe au Cameroun et offre la possibilité à toutes les camerounaises rêveuses de faire des rencontres, d’avoir une relation amoureuse avec des français et des belges. En effet, afro-love est une agence matrimoniale belge spécialisée dans les rencontres mixtes (noir et blanc) et donc l’objectif est de rassembler les français et les belges vivants en Afrique et ailleurs afin de faciliter des rencontres saines et durables avec les africaines de leur région. Nous sommes en pleine installation au Cameroun et les premières reçues seront les premières servies. Rencontrer un blanc proche de chez vous n’est plus qu’une histoire de temps aujourd’hui avec l’équipe afro-love. Consulter la liste des blancs disponibles et résidants au Cameroun sur notre site de rencontre.
    Tél. 695 859 084
    Site web: http://www.afro-love.esy.es

  • Je suis tout à fait d’accord avec tes propos même si mon mari est bassa et totalement différent de ce que tu décris( c’est l’exception qui confirme la règle…). J’aimerais juste ajouter que l’homme maka est macho, volage et violent, un vrai sauvage.

Répondre à cedric lako Cancel Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *