Search for content, post, videos

Un dimanche… « Soirée Piano Bar » à La Finale Prestige de Bonapriso (Snack-bar – Cabaret – Restaurant)

La Finale Prestige - Bonapriso

C’était hier, et comme je le disais dans ma publication précédente, je venais de passer une semaine compliquée de sorties. J’avais à peine eu le temps de récupérer le vendredi, pratiquement le seul jour où je m’étais interdite toute sortie pour me reposer, malgré les appels et les tentations lol ! A peine le vendredi passé que j’étais déjà et encore en boîte de nuit samedi (laissez, moi-même je sais que je commence à exagérer lol)! Dimanche, j’étais donc à la maison tranquille, sans programme, je n’avais rien de prévu donc je bossais sur mes projets, mes activités, le blog etc… J’étais très concentrée dans mes business quand je reçois le message de J-L ! o_O
Hum ! Oui oui, vous avez bien lu, mon fameux J-L  ^_^ (je blush) ! Vous vous souvenez de lui non ? J’avais déjà parlé de lui ici puis ici et encore ici lol! Un ex… Mais surtout celui qui m’a initié dans les marches, les vrais maires de Douala alors ! Une sortie avec J-L, c’est une soirée au top, découverte et amusement garantis ! Mais au moment où je reçois le message, je suis plutôt surprise ! Tiens, à quand remontait la dernière fois qu’on s’était parlé ou même juste croisé ? 3 mois par là… La dernière fois, on s’était croisé et on avait zouké ensemble sur la piste de danse de l’Olympia, pourtant je ne suis vraiment pas fan de ce style de musique… Bizarre… Tsuip, je m’égare encore… Donc je disais que J-L m’a envoyé un sms. Surprise, je lui réponds en demandant ce qui s’était passé, s’il a fait une erreur et je lui souhaitais même d’office un bon dimanche, persuadée qu’il a dû se tromper. Il me répond genre « Ah bon ? Je me suis trompé ? Ok ! Je te retiens » Direct il m’a intrigué. S’en est suivi un long échange de sms pendant lequel j’essayais de détecter le piège, parce qu’avec les hommes qui refont surface de façon bizarre bizarre là, hum…
Les négociations par sms ont commencé à 14h30 jusqu’à 16h30. Finalement je dois le retrouver, il me demande à quelle heure, je dis 20h, il me dit trop tard. Finalement, je lui dis que j’essaierais d’être prête dans une heure, mais en réalité, je l’ai retrouvé vers 19h30, soit deux heures après, le retard légendaire des filles vous connaissez non ? Il me dit de le retrouver à la Finale Prestige à Bonapriso, près du carrefour de la Pharmacie Njo-Njo. J’arrive. Ils sont du côté restaurant. Ils étaient 4 parmi eux, une jeune femme, Paule c’est après que j’ai appris que c’était la gérante des lieux, très sympathique d’ailleurs. J’arrive donc je salue tout le monde, il y avait bien sur mon chéri J-L et son meilleur ami que je nommerai ici sous le nom d’Hugo et que je connaissais déjà depuis bien sûr et leur ami. Ils venaient de finir de manger, quand je m’assois une serveuse vient me proposer le menu (très bon réflexe d’ailleurs, j’ai apprécié, ça change des serveuses qui ont tendance à vouloir se faire désirer avant de faire leur boulot, tsuip)! J’ai commandé une bouteille d’eau minérale et directe je plonge dans l’ambiance du petit groupe, J-L ne fait aucune remarque sur mon retard (Dieu merci), Hugo commence à me taquiner vu qu’on s’est tamponné la veille en boîte, on rit pendant un bon bout, J-L s’éclipse un moment, il doit faire une course. Avec les autres on discute tous ensemble, les hommes nous font part de leurs anecdotes, on les intrigue, on trinque autour d’un « Black » et tout bref très bonne ambiance ! Entre-temps il y a le propriétaire des entreprises Le Majestik (restaurants, cabarets, pressings et même hôtels) qui s’est arrêté à notre table pour nous saluer, enfin surtout Hugo qui lui a donné tout le respect et avec qui il a échangé une belle accolade. Le propriétaire du Majestik nous explique pourquoi Le Majestik de Deido est en travaux, et que ceux-ci sont pratiquement finis. Tant mieux parce que c’était mon cabaret préféré à l’époque. Bref, la soirée commence super bien !
La Finale Prestige - Bonapriso - Restaurant
Le restaurant
Une heure plus tard, Paule nous demande d’entrer parce que le piano bar va bientôt commencer. La serveuse vient transférer nos boissons. J-L est revenu. On s’installe dans un salon près de la scène.  Il y avait déjà la chanteuse assise devant son micro, accompagné du pianiste, ils ont commencé par du zouk, une entrée en douceur… Hugo s’est vite pris au jeu, il est allé accompagner la chanteuse au micro. Un autre ami à la bande est arrivé, l’ambiance est devenue encore plus folle !
Dans la salle on n’était pas nombreux, à part nous il y’avait 3 autres tables constamment occupées, faut dire que la salle n’est pas très grande mais bien aménagée pour un certain petit confort. Ils ont changé la déco, les fauteuils style Louis XIV – que je déteste d’ailleurs – ont été changé et l’avant de la salle où il y avait le billard est devenu la scène où l’orchestre se produit chaque soir du mercredi au samedi à partir de 20h pour le cabaret.
La Finale Prestige - Bonapriso - Cabaret
L’une des chanteuses du cabaret
La Finale Prestige - Bonapriso - Karaoke
Des clients au micro…
La Finale Prestige - Bonapriso - Cabaret - Karaoke

Nous y avons passés toute la soirée de 20h à 2h du matin, table toujours garnie, pour vous dire qu’on n’a même pas vu le temps passer. Les clients prenaient le micro pour chanter, et le pianiste (très jeune d’ailleurs) essayait de s’accorder à nos demandes. Deux jeunes femmes (parmi elles, la copine d’un de la bande) nous ont retrouvés. On a chanté du zouk, à du Whitney Houston, en passant par du Bob Marley, et bien sûr du Belka Tobis, Nguéa Laroute, Dina Bell, etc… Voici un extrait en vidéo où l’un des clients s’essayait sur du Bitkutsi lol.

Voilà, en bref, c’était une superbe soirée, on s’est beaucoup amusé ! J’ai beaucoup aimé le service du personnel, personnel discret mais disponible et assez dévoué. La clientèle est celle de de la plupart des cabarets à Douala.
Niveau prix, vous avez les boissons (jus et bières) à 2.000F/2.500Fcfa. Les cocktails sans alcool à 3.000Fcfa, avec alcool à partir de 6.000F. Les consommations classiques autour de 2.500F/3.000F.
La Finale Prestige - Bonapriso - Snack
Lundi et mardi, vous avez le snack-bar, avec animation musicale.
Du mercredi à samedi à partir de 20h, c’est le cabaret avec tout l’orchestre.
Dimanche soir, le piano-bar.

4 comments

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *